Marina Abramovic- l’exposition de soi défiant ses limites- Rapport 2

‘L’exposition de soi’, est une façon de découvrir la personnalité physique d’une personne tout en essayant d’imaginer sa personnalité psychologique pour le témoin de cette exposition. Dans cette optique j’ai choisis de parler de Marina Abramovic. Avec l’exposition de son propre corps, cette artiste redéfinit ses limites autant physiques que mental.

Elle est née en 1946 en Belgrade et forme partie du courant artistique de l’art corporelle. Marina Abramovic expose son corps et le met à l’épreuve en guise de performance artistique.

Marina Abramovic exprime une sorte de liberté dans l’exposition de son corps. Une représentation de la création sous une forme naturelle et authentique. Elle n’a aucune crainte quant à la vision de l’autre face à ses capacités et faiblesses. C’est ainsi que bien au contraire, elle les expose. Entre nudité, esprits, dangers, attaques ou soumissions, Marina Abramovic ne crée pas dans le but d’exposer mais s’expose dans le but de créer. Créer pour un public curieux, ouvert d’esprit, coincé, en quête d’adrénaline ou à la recherche d’une paix presque divine. Pendant un happening (Rhythm 0, 1974), elle offre son corps au public en disant « Faites de moi ce que vous voulez ». Elle remet en question la réaction des hommes face à un corps donnant libre possibilité d’être battu, coupé, fouetté, entre autres. Il revient à l’homme de défier sa nature criminelle ou d’assumer la pureté de son âme.  Et si vous aviez l’opportunité ou l’obligeance de faire ce que vous voulez d’un corps humain, livré à vous, que feriez-vous ?

marina douleurs smarina-abromovic- douleurs

‘’L’exposition de soi’’ chez marina Abramovic permet au reste du monde de voir ses faiblesses, ses peurs mais surtout sa capacité à les affronter. C’est une façon pour elle de voir la réalité ; sa propre réalité. Pendant sa performance du face to face (The artist is present), le public est amené à s’asseoir un par un face à l’artiste en la fixant dans les yeux sans aucune communication physique ou oral entre eux, pourtant les deux individus peuvent ressentir une connexion intérieur profonde à ce moment précis. « Ces hommes et ces femmes étaient enfin regardés, observés. Impossible pour eux de s’échapper, sauf en eux-mêmes. » L’exposition de soi serait donc un moyen d’assumer sa personne. A travers son œuvre marina s’expose à un public qui en retour s’expose à elle. Elle peut lire à travers leurs regards et cerner leurs sentiments. C’est une façon de se faire comprendre ; d’être considéré. Nous choisissons bien souvent les gens devant qui nous croyons pouvoir exposer notre corps ou notre âme. Cette expérience démontre une nouvelle forme d’exposition de soi. Sans choisir nos mots ou nos gestes, Abramovic s’expose dans le but de lire à travers l’âme de celui ou celle qui s’expose à elle et vice versa.

marina abramovic- The artist is present, 2010

This entry was posted in exposition de soi 2017 rapport 2. Bookmark the permalink.