La personnification des téléphones portables

Après le boom des téléphones portables dans les années 1990, ils ont continué à se développer. Aujourd’hui, les portables sont de véritables couteaux suisse technologique. On peut jouer, aller sur internet, regarder la télé, lire des journaux, des bandes dessinées ect..

Parallèlement, au japon notament, la mode de la personnification de ces appareils s’est emplifié. On ajoute toutes sortes d’objet de petit pendantifs, de “grigri” , de goodies ou plus communément appelés de straps. Ces objets sont un moyen de dévoiler son caractères, ce que l’on aime. Cette mode a voyagé dans certains pays dont la france. Depuis quelques années déjà les téléphones sont décorés à l’aide de coque de protection de toutes les couleurs, avec plein de dessins, d’univers différents.

Cependant, cette mode n’a jamais atteind une tel ferveur qu’au japon, les japonnais prennent l’habitude d’afficher leurs caractères, leurs colères, leurs sentiments, à travers les objets. On l’observe avec les cosplays, les téléphones portables. On m’a même parlé que des oreilles de lapins, mis en bandoullère sur la tête, serait capables de lire les sentiments des utilisateurs et de baisser les oreilles si celui-ci est triste de les mettre bien droites si celui-ci est content.

Un certain fetishisme du téléphone s’est développer, on y est attaché, on l’aime son portable, il nous ressemble, il contient nos conversations, notre memoires, nos envies, nos plaisirs, nos loisirs. On créé un avatar de nous même un double de ce que l’on est ou même de ce qu’on voudrait être.

Cependant, n’est-ce pas celà légèrement inquiétant ? Qu’on soit obliger de montrer qui l’on est à travers des objets? Ne sommes nous plus capables de dévoiler notre caractère? Sommes-nous aujourd’hui dépendant de nos téléphones?

Aujourd’hui, la mode japonnaise s’exporte dans les pays d’europe à travers les mangas, les animés, le cosplay. C’est pour celà qu’il interessant d’étudié les bienfaits et les points négatifs de cette culture. Et, ce que je trouve inquiétant, c’est le fait  que certaines personnes de nos jours peuvent rester 20h par jours à lire des mangas à surfer sur internet, à jouer ou “geeker”, à essayer de vivre dans un autre monde ou même de fuir ce monde. Ne vas-t-on pas trop loin?

 

About adrien.douay

Je suis interessé par ce cour car aujourd'hui les nouveaux medias jouent un role très important. De jeunes artistes sont découvert et font le buzz, plus besoin de piston, on est choisi par le public !
This entry was posted in 3eme cours 19/10/12. Bookmark the permalink.